Maladies

À la découverte de la maladie du paludisme

 

Il existe un peu partout sur la planète, une panoplie de maladies qui nous guettent au quotidien. Chacune d’entre elles a une cause particulière et présente des symptômes particuliers, avec diverses répercussions sur l’organisme. De la même manière, certains environnements sont beaucoup plus favorables que d’autres à l’apparition et à la propagation de certaines maladies. Ensemble, nous découvrons particulièrement, une maladie qui se retrouve surtout en Afrique et qui fait de nombreux ravages : le paludisme.

Qu’est-ce que le paludisme ?

Le paludisme est une maladie causée par la piqûre d’un moustique infectée par le plasmodium. Il s’agit d’une bactérie nuisible pour l’organisme. Ainsi, lors de la piqûre du moustique, il s’effectue une transmission du virus, qui va entraîner de nombreux symptômes chez l’individu infecté. En règle générale, le paludisme ravage beaucoup plus dans les régions marécageuses ou en saison de pluie. En effet, c’est à ce moment qu’il y a le plus de moustiques.

Quels sont les symptômes du paludisme ?

Il convient déjà de notifier que les symptômes du paludisme ne se font pas ressentir tout de suite. Il s’observe en général quelques semaines après l’infection de l’organisme par l’agent bactérien. À ce moment-là, le sujet présente des symptômes comme :

 -d’intenses fièvres accompagnées de vomissements ;

– des courbatures ;

– une fatigue générale ;

– Quelques fois des maux de tête ;

 – des coups de froid ;

Accompagné de ces différents symptômes, l’individu atteint du paludisme peut ressentir un goût amer dans sa bouche, bien qu’il n’ait rien consommé.

Quelles sont les conséquences du paludisme ?

Particulièrement en Afrique, il existe une multitude de moyens de traiter le paludisme. Cependant, lorsque celui-ci n’est pas traité, il peut entraîner des symptômes des plus graves allant même jusqu’à la mort. Sous sa forme la plus sévère, le paludisme peut s’avérer très dur à traiter et entraîner de très graves conséquences.